Le Black Friday est une opération de remises exceptionnelles qui a été importée des Etats-Unis il y a seulement quelques années en France. Mais en moins de 10 ans, les entreprises ont transformées littéralement cet événement en une énième opération promotionnelle classique 😡

À l’origine, le Black Friday est une opération de remises monstres qui a lieu le lendemain de Thanksgiving et qui lance le coup d’envoi des achats de Noël. Les routes et les magasins sont « noirs » de monde et les commerçants sortaient, grâce à cette opération, leurs comptes du rouge (et oui les mois d’octobre et novembre sont très mauvais en retail) et pouvaient enfin réécrire leurs lignes d’écritures comptables en « noir« . Cette opération dure 1 seule journée (je vous rappelle les 38,4 milliards de dollars générés par le Single Day d’Ali Baba il y a quelques jours🤔 !), voir le week-end.

Mais depuis maintenant plusieurs jours nous sommes envahis de mails, de sms, de publicités vantant les remises de folies à saisir pour le Black Friday.

« Le Black Friday c’est maintenant dans votre magasin …. » ou encore « 🖤 BLACK FRIDAY c’est parti : -20% du 17 novembre au 2 décembre »

mais aussi…. « Le BLACK FRIDAY continue ! » NON, il commence aujourd’hui !

Les journaux américains font le même constat que moi, le Black Friday n’est plus !

https://www.nytimes.com/2019/11/27/style/black-friday-has-no-meaning.html

Et oui, le Black Friday c’est bel et bien aujourd’hui, le vendredi 29 novembre 2019, pas il y a 7 jours ! Alors pourquoi la quasi totalité des enseignes disent faire le Black Friday depuis des jours 🤔?

Sans doute pour vendre et permettre à tous de profiter des offres. Mais aux côtés de toute cette déferlante de promotions, on voit apparaître des collectifs anti Black Friday, des manifestations qui luttent contre la sur-consommation et même des projets de loi anti-gaspillage qui visent à intégrer la publicité du « Black Friday » aux « pratiques commerciales agressives »

https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/11/26/les-deputes-veulent-interdire-les-promotions-du-black-friday_6020599_3234.html

Là je reste sans voix…

Que faire pour que le commerce et le marketing de demain existent encore ? Comment vendre sans être considéré comme des incitateurs à la consommation ?

Il faut bien se rappeler tout de même que les consommateurs ont changé (et ce depuis plusieurs années maintenant), il est temps de changer les codes du marketing. Le client doit être placé au centre de la stratégie et de toutes nos opérations.Comment voulez-vous qu’une opération de « Black Friday » qui dure plus d’une semaine ait du sens ?

Chaque opération doit avoir du sens, une utilité et correspondre à un besoin.

Une telle opération a donc ses codes :

✅une date précise, pas avant, ni après !

✅une offre coup de poing, du jamais vu, mais une offre qui correspond à un réel besoin client, qu’avez-vous fait de l’analyse de votre data ???

✅une communication adaptée

Alors je m’adresse à toutes ses entreprises qui savent que les opérations ont un intérêt et plus largement que le marketing a une utilité, il est temps de penser à demain et de penser aux consommateurs d’aujourd’hui et de demain pour permettre au commerce et aux clients de vivre et se retrouver ….